• Anasheba jour 6 : le cour test en licol

    Anasheba jour 6 : le cour test.

     

    Pour ce sixième jour, mon moniteur a profité d'un cour de deux personnes pour m'incruster avec elles. Je ne faisais pas parti de ce cours mais du fait que les cavaliers sont bien moins nombreux que dans le mien, il était plus intéressant pour tester Anasheba maintenant qu'on la monte en licol

    Car on a bien remarqué que quand elle est seule, elle travaillais mieux que quand il y a d'autres chevaux travaillant en même temps qu'elle. Et puis cela nous a également servit pour savoir s'il était possible de la remettre dans les chevaux de club ou non. (c'est un bien grand mot pour le moment, on est d'accord)

    A savoir également que c'était un cour pour cavalier "débutant" ou du moins, moins avancé que le cour où je monte, pour une première reprise/ test, c'était parfait.

    Et pour le coup, ils faisaient barres au sol avec trois dispositif :

    1. Quatre barres simplement posées pour un trot de basse amplitude. Il était donc important de pouvoir ralentir les chevaux pour les passer fluidement. 

    2. avec ces mêmes distances, les barres étaient ensuite surélevées pour obliger les chevaux de bien lever les jambes. 

    3. de nouveaux au sol, les barres étaient toutes penchées. On devait donc prendre soin de passer correctement au milieu pour garder cette amplitude basse de trot. Passer fluidement sur les côtés était impossible. 

     

    Début de séance :

    Anasheba était dans ses périodes… Autant vous dire que la mettre à l'écoute était plutôt compliqué car quand elle croisait un des deux mâles qui faisaient la reprise, elle s'arrêtait et voulait le suivre. Bon… Mais après lui avoir demandé deux trois trucs (bien plus en réalité) différents, elle a fini par se mettre dans le travail et ne m'a plus embêtée quand on a vraiment commencé la séance. 

    Pour l'échauffement, je compte dix minutes de pas à lui demander voltes, demi-volte, diagonales et autres figures plus ou moins complexes de manège. J'essaye également de lui demander des déplacement de hanches mais c'est encore compliqué. Je comptes essayer de lui apprendre dans des montes à part des cours. 
    Sinon, pour le trot, une nouvelle fois, elle est restée calme et commençait à faire attention à ce que je lui demandais. En sachant que pour elle et Usesse, lors que nous faisons notre échauffement individuel, je "m'amuse" à faire plusieurs transitions au pas (voir arrêt pour renforcer la demande, en particulier avec Usesse) afin de les mettre tout autant à l'écoute à mes mains et éviter de tomber dans la routine de "marche" "trotte" "galop" puis exercice. J'entre-coup ces trois étapes. (sauf pour les dix minutes de pas qui sont importantes pour échauffer les muscles en douceur. De même qu'au trot, je ne fais que des transitions descendantes. Et pour le galop, cette fois, j'ai libre choix. En sachant que je respect le fait que l'allure où je dois être reste celle où le cheval est le plus longtemps) 

     

    Enfin, Anasheba, calme et détendue et échauffée, comme les deux autres, nous pouvons commencer. Je tiens à dire que pour le moment, aucune petite tentative de rodéo (bien plus détendu maintenant) 

     

    Exercice 1 :

    Au début, Ana se montre rapide et j'ai du mal à la ralentir. Elle a fait un passage sur les barres de petite amplitude dont la fin à été à la limite du piaffé pour mettre un sabot entre les barres. Le passage suivant, elle s'est vraiment rectifiée et a respecté l'allure que je lui demandais pour les passer convenablement. Et même très bien ! Et puis à chaque passage, la plupart était bon. 

    Exercice 2 :

    Puis vint le moment où les barres étaient surélevées. En approchant, mon moniteur me met en garde comme quoi il serait normal qu'elle ralentisse et analyse ce qu'elle devait passer. mais pas du tout, elle n'a pas hésité ! j'ai vraiment sourit en me rendant compte que ce même exercice des barres que je lui avais mis une fois à pied/ en longe à servit. Sur ces barres, il y a eu deux passages vraiment mauvais, dont un de mon entière faute : je ne l'avais pas assez ralenti et elle a donc passé la première, galopé (allez savoir comment dans ce méli-mélo de barre) puis à sauter les deux dernières. Pour le suivant, c'était à moi de me rectifier, chose que j'ai fais bien évidemment et nous sommes passées avec une nouvelle aisance. Et même là, j'ai vu qu'elle faisait très attention. (l'autre passage mauvais à juste été une barre tombée car elle n'avait pas fait attention et s'était laissé distraire. Le passage suivant, elle s'est une nouvelle fois rectifié d'elle même). 

    Exercice 3 :

    Enfin, les barres aux sol mais de travers pour nous obliger à passer au milieu. Ca été réussi avec brio. Il y a un passage où j'ai mal calculé ma courbe et nous nous sommes retrouvé sur un côté. Ana à eu du mal à les passer et je l'ai quand même félicité un petit coup après car elle avait fait attention de passer même avec mon erreur. 

    Voilà ! c'était simple et dans une bonne entente ! alors qu'habituellement, un exercice simple devient mission impossible ^^ 

    C'est lors de ce cour que je me suis vraiment dit, que j'ai vraiment remarqué, que c'était une super jument qui se rectifie d'elle même quand elle fait quelque chose de mauvais quand on la met à l'écoute au début. Ce qui fait qu'elle est très intéressante à montée. Je suis une nouvelle fois plus que fière d'elle et lui fait mil bisous pour l'expérience équine qu'elle me fait vivre. 

    Ces derniers temps, elle pardonne mes fautes et me reprend quand je fais quelque chose de mal. 

    Par exemple, à un moment donné, au trot, j'ai tapé contre la selle sans le vouloir. Ce qui n'est vraiment pas agréable pour eux, pour ne pas dire que ça leur fait mal. Elle m'a envoyé son postérieur en l'air (un seul, car je n'ai été en aucun cas déstabilisé) afin de me dire "Oh Cocotte, ça va pas là ! reprends-toi".) 

    Anasheba jour 6 : le cour test. Et enfin, chaque pas en avant qu'elle fait pour moi me fait passer des moments inoubliables à ses côtés. Car on se contente de peu à chaque fois, et on avance bien. 

    Et même pour les mauvais moment, elle a un coup d'orage qu'on se doit d'écouter (ce qui est normal, car elle fait pour nous, alors on cherche pour elle aussi) et on retrouve le soleil un (ou plus rarement deux séances) après. 

    Elle demandait à reprendre confiance en l'humain et à ce qu'on écoute ses exigences afin de respecter les nôtres. 

    Je suis sur un petit nuage. 

     

     

     

     

    Prochainement, j'aimerai essayé de lui apprendre les cessions à la jambe et à partir au galop depuis le pas. Si j'y arrive, je ne manquerais pas de vous en faire le détail ! (Mais de toute façon, vous avez son suivit.. Ce que je voulais dire c'était un récapitulatif du chemin que j'ai suivit dans un autre article)

     

    Et au fait, vous avez vu ? C'est elle Anasheba ! Oui, j'ai enfin réussi à avoir des photos plus ou moins potable via mon petit huawei à qualité pourrie. On ne la voit pas encore bien, je vais essayer d'en faire des plus belles pour la prochaine fois et peut-être même illustrer concrètement mes propos, qu'en dites vous ? 

    « Anasheba jour 5 : le licol

  • Commentaires

    1
    Dimanche 7 Octobre à 18:25

    Génial... C'est de plus en plus encourageant. Elle ne sera plus montée qu'en licol je suppose, puisque ça lui plait tant ?

    (Ce que j'en dis ? Depuis le temps qu'on entend parler de cette jument, c'est forcément sympa de la voir ! Pour la prochaine fois, on espère un peu plus qu'un œil et un contre-jour (même si c'est déjà pas mal) ^^.)

    2
    Dimanche 7 Octobre à 18:48

    Oui ! Samedi prochain, je vais peut être la montée en cour. A voir si mercredi elle est cool. 

    Aujourd'hui, je l'air retravailler a pied, c'était bien bien bien. 

    (Ahah oui, mais c'est compliqué... Je compte faire mieux .. )

    3
    Dimanche 7 Octobre à 20:36

    Je me demandais... vous êtes nombreux à monter sur ce centre ?



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :