• Au revoir Anasheba

    Je ne vais pas y aller par quatre chemin : Je ne m'occupe plus d'Ana. 

    Et c'est par décision personnelle que je suis allée voir son propriétaire pour lui dire que je ne pouvais plus m'en occuper. Ca m'a fait mal, bien sûr. J'ai l'impression de l'avoir abandonné. D'être injuste. Enfin, je culpabilise. 

    Mais je ne peux plus me mettre en danger pour elle. Ca fait un an et demi que je m'occupe d'elle. Et en un an et demi, aucun lien ne s'est tissé. Elle a toujours refusé catégoriquement mes caresses. Elle a toujours essayé de me faire mal, de me repousser. Alors que je venais simplement pour la gratouiller, la masser. Mon but durant toute cette année était de me faire accepté. Qu'elle ne me voit plus comme une ennemie. 

    Je ne dis pas qu'elle est irrécupérable. Son traumatisme de sa vie dans les courses occupe une grande partie de son esprit, je vous l'accorde. Et elle ne sera jamais docile et aimante envers l'homme, j'en suis consciente. Elle a une telle haine envers nous qu'elle a sut fermer toutes les barrières de la compassion et de la gentillesse. 

    Mais j'espérais à la longue qu'elle finirait pas comprendre que je ne suis pas là pour lui faire du mal, et que j'étais une alliée. 

    Elle a fait des progrès depuis que j'ai commencé à m'en occuper. Mais j'étais arrivé à un stade où pour continuer à progresse, je devais être à ses côtés tous les jours. Et je n'ai malheureusement pas le temps de venir la voir tous les jours. Alors on s'était arrêté à un palier infranchissable. t'en pis, que je me disais. On va continuer comme ça. Ce n'est pas si mal lorsqu'on regarde en arrière. 

    Mais je ne pouvais plus me mettre en danger continuellement à chaque fois que j'étais à ses côtés. Je vous l'ai dis, peu importe de ce que je faisais, son seul but était de me frapper. J'ai titiller la chance pendant un an et demi. Où j'échappais de justesse à ces coups foireux. Mais plus ça allait, plus je sentais ma bonne étoile s'épuiser. 

    - Je veux bien t'aider mais tu commences à abuser avec ce cheval ! M'a t-elle dit. 

    Et c'est vrai. C'est donc en voyant qu'on avançait plus, et par soucis de ne pas me voir défigurée que j'ai décidé d'arrêter. 

    Il y a eu la goutte de trop, un jour où je venais m'occuper d'elle, simplement par plaisir de la voir (si si, j'éprouvais encore du plaisir à la papouiller). J'ai voulu lui prendre son postérieur pour lui curer. Et toujours aussi douce, je lui tapote le boulet en lui lançant des "Donner, Ana. Aller donne". Souvent, elle le lève, le contracte, je lui prends, et elle se détend petit à petit. Mais là, elle la levé, l'a contracté. A attendu de sentir ma main lui prendre pour le lever encore plus, le tordre sur le côté (vers moi) et lancer un coup du tonnerre. J'ai senti le vent de son sabot tout proche de ma mâchoire. Autant vous dire que ce n'est pas passé loin et que quelques millimètres en plus et je voyais cette partie du visage partir avec le sabot. 

    Elle m'aurait défigurée. Le cœur battant, je me suis redressée. Elle s'est tendue, prête à recevoir un coup la punissant de son geste. Elle sait qu'elle va s'en prendre une quand elle fait ça. Mais elle essaye quand même. 

    Je n'ai même pas eu la force de la disputer, même verbalement. A quoi bon de toute manière ? 

     

    Donc voilà. C'était la goutte qui a fait déborder le vase et c'est après ça que je me suis résolue à ne plus m'occuper d'elle. 

    Bon, j'essaye de ne pas trop culpabiliser lorsque je la vois s'éclater dans le pré et me tourner le dos lorsque j'essaye simplement de venir la caresser. Elle est contente quoi, que je lui foute la paix. 

    Il y a quand même un côté très positif à tout ça ! 

    J'ai demandé à pouvoir m'occuper D'Uzesse ! Je vous la décrirais dans un prochain article, et mes motivations pour la prendre en main aussi en dehors des cours. En tout cas, je suis sur un petit nuage avec elle. 

    « Mésaventure du samedi 26/01/2019Uzesse »

  • Commentaires

    1
    Lundi 24 Juin à 12:25

    Deux articles pour le prix d'un, donc j'écris tout ici...

    Déjà, je ne pensais pas que ça me ferais un effet aussi fort pour une jument que je n'ai jamais (réellement) vue ! Depuis le temps que tu en parles, et au vu de l'article précédent, on peut comprendre ton choix... Et ton sentiment.

    Déjà, je ne pense pas que tu puisses culpabiliser pour ça : tu as déjà donné des masses de temps, d'énergie, de toi, pour cette jument... Si tu sens qu'il y a une limite, un palier infranchissable, tu n'as pas à t'en vouloir. C'est déjà impressionnant que tu arrives à relativiser et à ne pas en vouloir à Ana elle-même. Ça ne doit pas être facile.

    Après, ce n'est pas la fin de tout : tu pourras encore la voir, sans doute encore la monter ? En plus, tu dis qu'il y a eut une amélioration au cour de cette année...

    2
    Lundi 24 Juin à 13:01

    Je me sentirais encore plus mal si je lui en voulais. Son comportement n'est que le reflet de ce qu'elle a vécu avec nous, humain. Comme je sens mon espèce trop responsable, je ne lui rejette pas la faute (même si avouons le, il y a certaines choses dont elle aurait put s'abstenir de faire. Mais bon) 

    Oui. Je pourrais encore la monter en cours et la voir à chaque fois que je vais chercher Uzesse au pré. Mais je n'ai plus envie de la monter. Elle me fait beaucoup trop peur. Alors, même si il y a eu certaines améliorations, je sais que continuer à la monter et ne faire que ça va la détériorer. D'un côté c'est une jument totalement antipathique mais en même temps, ne rien faire à côté avec elle et seulement la monter sans donner de preuve de sympathie la rebiffe encore plus. Enfaite. J'en sais rien. Au bous d'un an et demi de remise en question perpétuelle avec je ne la comprends toujours pas. Elle est tellement lunatique que tu auras une certaine jument un jour, et l'inverse le lendemain. Du coup tu passe ton temps à danser, à essayer de comprendre ces codes, les appliquer pour qu'elle veuille bien comprendre les tiens. Mais c'est impossible car un jour, ça sera certains codes, et l'autres jours, ça sera d'autre.

    Non vraiment, je ne peux plus rien pour elle. Avec le niveau que j'ai et le temps que je peux lui consacrer. Je la vois toujours de loin quoi arf smile

    C'était surtout pour vous dire que je n'en parlerai plus ici, ou très peu. 

    Pourquoi tu dis "je ne pensais pas que ça me ferais un effet aussi fort" ? Tu es déçue ? 

    3
    Lundi 24 Juin à 19:13

    Je te comprend énormément ! Ma pauvre, sa me touche trop ! T'écris trop bien on ressent tout ! J'espère que se sera mieux avec Uzesse.

    4
    Lundi 24 Juin à 21:44

    Voilà, elle a tout dit. C'est pas vraiment de la déception : plutôt de la compassion, parce que tu décris ce que tu as vécu avec beaucoup de précision et on s'y est attaché avec toi. Sauf que nous, on n'a pas risqués notre colonne vertébrale...

    5
    Lundi 24 Juin à 21:46

    C'est gentil. C'est vrai que l'écrire m'a fait vraiment bizarre. Autant que lorsque j'ai demandé a arrêter. 

    Mais en même temps je suis tellement contente de m'occuper d'Uzesse. Je suis vraiment pressée de vous là d'écrire et j'aurais même besoin de vous et de vos ressentis extérieur, de votre point de vu externe. Vous allez comprendre pourquoi. En tout cas, je suis certaine qu'avec Uzesse, ce sera un rapporte déjà plus agréable car elle est reconnaissante et bien plus proche de qui veut bien s'occuper d'elle. En plus, elle est volontaire. C'est un réel bonheur lorsqu'on a connu Ana : D 

    6
    Lundi 24 Juin à 21:47

    Hé bien, on a hâte de faire sa connaissance ! (et on aura droit à des photos de la concernée cette fois ? sarcastic)

    7
    Lundi 24 Juin à 21:57

    ( ah zut, il va falloir que j'y aille demain winktongue. D'accord, je ferais avec cette fois cool. ) 

    8
    Mardi 25 Juin à 18:23

    Tss... Y'a rien qui presse. Du coup, tu y est allée aujourd'hui ?

    9
    Mardi 25 Juin à 20:27

    Oui ^^ de toute manière je comptais y aller donc c'est bon. Par contre, moi et les photos ça fait 2 donc elle est moins belle qu'en vrai... 

    10
    Mardi 25 Juin à 21:45

    C'est toujours moins bien qu'en vrai. ^^

    J'en déduis que en tout cas, ça se passe bien...



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :