• Journal

    Avant tout, je vous mets ici les chevaux qui seront sûrement sités ici : 

     

    - Anasheba : 

    Anasheba est tout l'inverse. Une Pur sang Anglaise, donc au sang chaud. Elle n'est pas la jument la plus dressée... Ancienne jument de course. Elle est très sensible de la bouche et refuse tout ordre venant du mort. Elle ne s'arrête pas, trotte au lieu de pas et galop au lieu du trot. Enfin bref. Sans parler du rodéo en chaque début de séance. Et je n'exagère pas ! je vous promets que je vois les piquets de la carrière se rapprocher dangereusement quand elle m'embarque puis pile devant et par à 90° au galop avant de stopper net une nouvelle fois. 

     

  • Samedi 22 septembre 2018. 

    Je m'en vais m'occuper d'Anasheba comme à mon habitude et compte essayer une nouvelle fois de la monter. C'est alors que mon moniteur s'approche en me demandant mes projets du jour et déclare soudain 

    "Si tu veux la monter, essaye en licol." 

    … 

    Lire la suite...


    5 commentaires
  • Dimanche 9 septembre, je m'en vais m'occupé d'Ana en pleine réflexion. A la recherche de quelque chose qui pourrait changer de l'habitude. Heureusement, mon moniteur, son propriétaire était là. Il m'a donc proposé de la faire sauter en longe. Pourquoi pas ?! 

    dessin d'un cheval longé avec une croix. Ici, le cavalier a un bon tracé car on le voit la chambrière à la croupe pour maintenir l'impultion du cheval et accompagner celui-ci à l'obstacle. Il reculera alors progressivement dans sa trajectoire pour garder la longe tendue et, quand le cheval aura sauté, l'accompagnera encore d'une à deux foulées, longe tendue pour ensuite le ramener sur le cercle. Quand on fait sauter un cheval en longe, on court à côté aussi ;)

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • Voilà bien deux semaines que je devais écrire cet article mais je manque cruellement de temps… En deux semaines, je n'ai plus le déroulement de la séance encore clair dans ma tête mais seulement le principale. Et c'est bien ce que je vous raconte en général. Je vais donc vous faire un résumé de la séance d'il y a deux semaines 

    (Je manque toujours de temps… alors que je trouve 5 minutes, j'en profite rapidement, je vais donc essayé d'aller à l'essentiel pour une fois)

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Je reviens après trois bonnes semaines de vacances ! heureusement, les chevaux ont une bonne mémoire… Enfin, après deux jours où je prends le temps de la retrouver, il est temps pour moi de continuer le travail monté ! 

    Et ce dimanche 19 aout 2018, j'ai reposé les fesses sur Anasheba. 

     

    Lire la suite...


    4 commentaires
  • Suite à ma chute, je me suis posée la question "pourquoi n'a-t-elle pas été calme ?" car il est vrai qu'au début d'année, quand je la montais tous les samedis, elle ne m'acceptait pas en carrière mais redevenait calme en balade. Pourquoi, d'un seul coup, elle ne me voulait plus en balade non plus ? Et je me suis dis que c'était un manque d'habitude. 

    En effet, depuis que j'ai commencé le travail, on a totalement arrêté de la monter. Je prenais Usesse en cour et m'occupait d'Anasheba à pied en dehors. De ce fait, elle n'a pas été monté pendant au moins six mois voir plus ! Ce n'est donc plus surprenant qu'elle n'accepte plus de cavalier après autant de temps. 

    Je parle pour une jument comme elle, certain chevaux n'ont pas besoin d'être monter souvent pour accepter un cavalier sur son dos. Mais en temps que cheval réformé de courses et traumatisé. C'est tout à fait normal ! 

    De ce fait, je me suis dis "aller Fidaè… Quitte a finir par terre, ton but avant tout est qu'elle s'assagisse aussi bien en main qu'à cheval…" Et puis, toute cette année, j'ai vraiment cherché (sans vraiment m'en rendre compte) à ce qu'elle ait confiance en moi. Alors j'ai remis la selle sur son dos, ait enfiler ma bombe et l'ai emmener en carrière.

    Je l'ai fais, car j'ai sentis que je pouvais.  

    Lire la suite...


    2 commentaires