• l'extension d'encolure

    Le travail avec Anasheba continu. Elle fait des progrès à chaque séances. A pied… Enfin ! Elle répond maintenant rien qu'à la voix. Marcher, Trotter, Arrêt. Ca m'impressionne comme elle retient vite. Ce sont les chevaux, ils ont une bonne mémoire. Elle ne nous crains plus, reste immobile alors que j'agite la chambrière à côté d'elle (avant, elle partait rien qu'à la vue de cet objet). 

    Cette fois, je me suis penchée sur l'extension d'encolure. 

     

     

    C'est un exercice très bon pour le cheval car il étire sa colonne vertébrale, fait travailler les muscles du dos et les abdos. On peut lui demander en travail d'une séance entière, majoritairement réalisé au trot pour muscler, ou bien en début de séance pour détendre le cheval ou en fin pour l'étirer. 

    Une propriétaire avait un cheval sortant des ranchs espagnols, c'était une jument qui baladait les touristes tout au long de la journée. Elle a donc souffert du dos, qui s'est affreusement creusé. Pour le rendre plus droit comme il se doit, elle utilisait particulièrement l'extension d'encolure. 

    Autre exemple, les trotteurs sont des chevaux de courses qui vont trotter la tête très haute pour l'empêcher de partir au galop. Là encore, son dos se creuse. Pour les trotteur n'exerçant plus la course, on rééquilibre leur dos ave cet exercice (et d'autres, mais je sais que celui-ci est utilisé)

    Mais c'est un apprentissage !  

    Comment lui faire comprendre qu'on veut qu'il aille "toucher" le sol avec son museau ? 

    Pour commencer, préférez le mettre en filet avec la longe attaché à la façon colbert 

    le bous de la longe est attaché à l'anneau du mort à l'extérieur du cercle que vous allez dessiner en longeant votre cheval. La longe passe au dessus de la nuque puis dans l'anneau que vous voyez en longeant votre cheval pour être relié à votre main. Cette technique est particulièrement utilisé car en plus d'agir sur les deux côtés du mort, la longe agit également sur la nuque. Il faut donc changer de sens à chaque fois que vous faites changer votre cheval de main. 

    N'oubliez pas de protéger les membres de votre monture avec des guêtres, protèges boulets etc... 

    Avec Anashebal, je ne néglige pas les cloches aux postérieurs car elle a cette fâcheuse tendance de ce marcher dessus. 

    Longez votre cheval prêt de vous, au pas ou au trot de travail et attendez qu'il ait un mouvement de tête vers le bas. Une fois que vous le voyez baisser la tête -même un petit peu !- détendez la longe, laissez le se mettre sur un cercle beaucoup plus confortable pour lui car plus grand et récompensez à la voix. Votre voix doit vraiment être expressive ! vous n'avez que ça pour lui dire que c'est bien. 

    Moi, j'exagère vraiment en parlant même en anglais (car ils ont une langue beaucoup moins plate que la nôtre) "Good girl Ana !" c'est mon code. 

    Laissez votre cheval repasser au pas s'il était au trot, vous pouvez. 

    Quand vous estimez que la récompense est passé, rétrécissez votre cercle et recommencer. Petit à petit, il devrait aller plus bas, ou soyez de plus en plus exigent et vous obtiendriez l'extension d'encolure. 

    Attention ! La longe est contesté par certains cavaliers car si vous longez trop votre cheval, vous pourriez endommager ses postérieurs ! entre autre le boulet ou les tendons. Là l'importance de lui mettre les protèges boulets. Alors on dit qu'on peut longer le cheval une a deux fois par semaine, pas plus…

    Attention également, votre cheval est rapproché de vous, il peut vous lancer un coup de cul et vous toucher ! pour éviter ce… petit problème… Veillez à ce que la longe soit assez tendue pour agir vite et tirer afin de ramener la tête du cheval vers vous et éloigner les hanches.

    Bizarrement, Ana, qui à les postérieurs qui partent vite en l'air, n'a pas bronché..

    Si le cheval accélère une fois que vous le lâcher en récompense, ce n'est pas grave, du moment que vous le libérez.

     

    Enfin, quand votre équidé à comprit le principe, vous pouvez monter dessus et lui faire faire. Pour cela, laissez vos rennes lâches afin qu'il puisse étendre l'encolure, placez vous sur un cercle comme en longe et jouez doucement avec la renne intérieur. Sans tirer. Pour reproduire le jeu que vous aviez avec la longe. Le cheval devrait alors avoir la liberté de baisser la tête. Si vous le faites au trot, préférez le faire enlevé. 

     

    Enfin, comme je suis loin d'être une professionnelle. Comme vous n'avez peut-être pas tout compris car à l'écrit, ce n'est pas si facile, je vous mets la vidéo qui m'a aidé à apprendre à Anasheba l'extension d'encolure : 

     

    Des questions ? Si jamais j'arrive à répondre.. 
    Si vous avez un cheval, lui avez-vous apprit ? Comment ? 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :