• Uzesse

    Uzesse est une jument de mon club, appartenant à une propriétaire plutôt très absente. Cette proprio l'a confiée à Corentin, mon moniteur et l'a autorisé à s'en servir comme jument de cour. 

    Au début, il ne nous la donnait pas. Elle coulait des jours tranquilles au pré, et nous la voyons sortie lorsque Corentin la prenait pour nous emmener en balade. 

    A cette période, j'avais Anasheba. Puis, a force de monter cette jument un peu folle et de faire quelques frayeurs à Corentin, il a fini par me la confier une première fois en cours… 

    (et c'est le début d'une histoire d'amour) 

    La première à l'avoir montée en cour est Fanny (faux nom). Autant vous dire, qu'avec nos chevaux, on se tenait à l'écart. On remarque directement que c'est une jument qui chauffe, qui est très dure de la bouche et qui a un arrière train tellement fort qu'elle embarque facilement. 

    Au bous de trente minutes sur son dos, Fanny.. tombe. (petite anecdote sur cette chute : Icar (un poney surnommé le "rototo", très calme et rigolo) était devant Uzesse à ce moment là.  Fanny a fini par chuter et a ricochée sur la croupe d'Icar avant de finir au sol. C'était vraiment amusant (la pauvre…) de remarquer les vagues engendrées par le choc sur son gros fessier. Il a à peine bouger ! Merci Icar pour avoir fait office de bouée amortissante à moitié) 

    Bon. Après ça, Uzesse a été classée "cheval Suicide". Dans la même catégorie qu'Ana. 

    Une semaine passe. Samedi revient et Corentin nous attribut les chevaux. "Fidaè, tu vas prendre Uzesse." Ah bon ? Tiens donc !
    Les filles se retournent vers moi et Fanny me lance "a toi le cheval Suicide". Nous rigolons et partons chercher nos chevaux. 

    La première séance n'a pas été la plus fructueuse. Corentin était beaucoup derrière moi pour m'apprendre la manière dont il fallait la monter. 

    En analyse complète durant tout le cour, je remarque : 

    -Une sensibilité très forte au niveau de toute action de jambe. A peine mes mollets frottaient contre son flanc qu'elle levait la tête pour partir. 

    - Une sensibilité également très présente au niveau de mon action de bassin. Je devais à peine toucher la selle ou elle partait aussi. 

    - Et enfin, une transpiration très vite apparente pour peu. Ceci ne m'informe pas qu'elle est spécialement fatiguée mais surtout qu'elle stresse. 

    Seulement, je me prends d'affection pour elle. Ses réactions ne sont pas là par méchanceté mais par peur. 

    Voilà. Ce fut ma première séance avec elle. Puis, ça a continué. Voilà 1an et des poussières que je la monte le samedi. Et deux semaines que je m'occupe d'elle en dehors des cours ! 

    Avec notre (corentin et moi) perpétuelle remise en question durant les cours, nous avons fini par comprendre certains codes qu'elle respectait, et elle a fini par assimiler les miens aussi. Nos reprises sont maintenant loin d'être une prise de risque. Je suis tellement contente de voir, de vous dire aussi, que nous faisons toutes les activités (dressages, saut, mise en selle, balade) ensembles et qu'elle ne réagit plus comme elle réagissait au début. 

     Maintenant que vous savez le commencement de notre couple inséparable, je vais vous la décrire d'une manière un peu plus protocolaire. 

    Uzesse

    C'est une jument de 1m63 au garrot environ (estimation par rapport à ma taille et celle de ma mère). Dont la robe est celle de 70% des chevaux, donc bai. (mais je m'en moque, c'est la plus belle). Mais ! J'affectionne particulièrement sa robe car lors des intersaison (hiver/printemps et automne/hiver) , lorsqu'ils font leur poil d'hiver ou le perde, des pommelures apparaissent. Elle est bai pommelé et ça, c'est magnifique ! 
    C'est une selle français que je surnomme "mon Mustang" pour sa longue crinière toute raide de cheval sauvage et sa croupe aussi développée qu'un quarter-horse. Voilà, le mixe entre les deux, ça fait un mustang.
    En restant dans le point de vu physique, il y a tout de même quelque chose que je déplore, c'est ses verrues. Comme une sorcière, elle en a sur le museau, au niveau de sa commissure de lèvre gauche. Et il y en a deux nouvelles qui poussent sous le ventre, au niveau de l'entre-postérieur. T'en pis écoute.
    Corentin a déjà essayé de faire venir un magnétiseur mais sans succès. 
    Pour continuer dans ce que je déplore dans son physique, elle a également des sabots très secs, qui se fissures rapidement. J'ai toujours peur que ça lui fasse mal et pendant le cœur de l'été, ses fissures s'agrandissent et il arrive que le sabot perd une partie. Pourtant, je mets de la graisse tous les samedis, et maintenant je le fais également le mercredi. 
     

    Uzesse

     Uzesse

     

     

     

     

     

     

     

    (avouez elle a des air de mustang là ↑)  

     

     

     

    Parlons à présent de son caractère.  

    C'est une jument aimante et reconnaissante. Elle n'hésite pas à venir vers toi au pré, quand bien même elle voit le licol. 

    Uzesse Plutôt impatiente à l'attache, moi qui aime papouiller mon cheval pendant des heures.. Mais, oh non je suis injuste. Elle est très patiente même si l'immobilité n'est pas son fort. C'est rigolo. En trente minutes, je dois la remettre à sa place environ une dizaine de fois.  Je n'aime pas voir certaines personnes disputer leur chevaux lorsqu'ils bougent lors du pansage. C'est normal voyons, ce sont des êtres vivants. Bref. 

    Je suis certaine qu'elle est joueuse. Pareil, lors du pansage, elle ne peut pas s'empêcher de faire tomber le tapis préalablement préparé. Mon gilet, mon sac, une pair de guêtres en train de sécher. Tout est bon pour finir par terre (du moment que ce n'est pas son cavalier, c'est bon :)  J'essayerai un jour de lui apporter un jeu. Je vous redirais. 

    A l'écoute et volontaire, le travail n'est pas désagréable avec elle (et elle est dressée). Elle se concentre assez rapidement. Enfin, maintenant. Car avant c'était pas trop ça.

    Uzesse a tout de même des défauts, comme tout le monde. Mais je les tolères largement. 

    Déjà, c'est une dominante. Ils sont au pré toute l'année et on dénombre environ 20 chevaux. Autant vous dire que la hiérarchie naturelle s'est forcément installée et Uzesse fait partit des leaders. C'est une dominante. Quand elle hennis, tout le monde lève la tête. Quand elle veut aller manger ou boire, on lui cède la place et c'est elle qui recale les petits voyous. Autant vous dire que sortir d'un endroit encombré avec elle n'est pas compliqué. Le problème étant qu'elle reporte sont côté dominant, quelques fois, sur nous humain. Et vous voyez une petite fille toute frêle comme moi se faire respecter par un animal de 500kg aux tendances dominantes ? Non, je suis méchante avec moi même car elle ne me manque nullement de respect. Je sais la recaler nan mais oh! Mais lorsque je suis sur la selle, et que je commence à l'enquiquiner un peu trop avec mes déplacement de hanche, elle se raidit et affronte ma demande (au lieu de la fuir comme un cheval… soumis (désolé du therme)). Elle ne s'y plie plus. Donc je dois user de tactique pour la remettre de nouveau dans le travail demandé (un ou deux tours de trot. Une petite pose rênes longues. Un petit truc comme ça. C'est normal. Mais en reprise, on a pas trop de temps à perdre car après le groupe nous attend) 

    Sinon, comme je l'ai déjà un petit peu évoqué, Uzesse a des tendances anxieuses. Elle a peur ou stresse rapidement. Donc la maintenir calme n'est pas le plus facile. Lorsque nous sommes en balade, c'est une jument de tête, mais peureuse. Alors j'ai droit à quelques écarts par ci, par là, au cas où il y aurait un tigre caché derrière le mur. Ou un puma au dessus de la petite murette. Ou au cas où les vaches viendraient à défoncer la barrière de barbeler pour nous charger. Ou alors ! le pire de tout ! et s'il y avait un crocodile caché dans la flaque d'eau ? T'y a pensé ça Fidaè ?!  Ca me fait rire. Car elle n'est pas violente non plus. Comme je l'ai dit, elle ne veut pas me faire tomber alors elle fait un écart mais en même temps, attention elle est sur mon dos. Et je suis contente de vous annoncer que je travaille sur cette histoire de flaque d'eau et qu'elle a réussi, deux fois, à passer dans une pas trop profonde. J'étais trop contente. 

    Pour finir, je vais vous parler de son traumatisme. (a croire que j'aime les chevaux traumatisés)

    Uzesse était une ancienne jument de concours de saut. Un jour pas comme les autres, elle et sa cavalière sont arrivées trop rapidement devant un double. Le premier passe. Mais évidemment, celui qui arrive juste derrière… Elles se sont plafonnées les barres. Depuis, elle a été revendue et a gardé se traumatisme des barres. De ce fait, à présent, lorsqu'on fait du saut d'obstacle, j'ai une jument qui embarque face à l'obstacle pour le passer le plus rapidement possible, même si c'est n'importe comment. Et qui saute également deux fois la taille de l'obstacle. Avec ça, je suis sûre de toucher aucune barre ! et d'avoir aucun refus, également. 
    Petite anecdote. Lorsque je commençais à la monter, au tout début, et qu'on faisait saut (bon je me faisais embarque mais y a pas que), Corentin a essayé de se placer juste en face de l'obstacle, sans bouger le temps que j'arrivais dessus. Surprise, je lui ai tiré sur la bouche pour l'arrêter. Mais non seulement elle ne s'est pas arrêtée, mais en plus, elle a sauté quand même. Corentin s'est poussé à la dernière seconde pour ne pas se faire percuter. C'est pour vous dire à quel point elle embarque devant l'obstacle. 
    Une seule fois en un an de monte, elle s'est posée sur ma main et a calculer ses foulées pour passer correctement un obstacle tout bête, isolé. C'était lors d'un stage de deux heures. Seulement là, on a aborder un obstacle dans le calme. 

     

    Je suppose que vous savez à présent pourquoi j'ai voulu m'occuper d'elle ? 

    J'espère réussir à lui retirer cette peur des barres en la travaillant beaucoup à l'aide de barres au sol et surélevées. Et je voudrais également trouver pourquoi est-ce qu'elle est si dure de la bouche. Quand je la montais il y a 6mois (et avant) j'avais 400kg dans chaque mains. Je chopais des crampes au bras à la fin de chaque séance. Maintenant, ça va mieux. Je dois avoir 100kg dans chaque main. Lol. Le mieux étant que j'arrive à avoir… bah rien du tout. Qu'elle réponde à mes demandes sans m'alourdir continuellement. 

    Et surtout, c'est une jument qui mérite d'être papouiller et dorloter pendant des heures et des jours. ♥

     

    Voilà ! vous savez à peu près tout sur la belle Uzesse. j'espère que vous vous y attacherez autant que je le suis au fur et a mesure du travail que je vous décrirais. ;D 

    « Au revoir AnashebaLe bonheur pour tous, et chacun sa merde. »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 26 Juin à 18:39

    Anecdote : j'ai pensé à toi en plain Bac de SVT. Y'avait un exercice de génétique sur les robes de chevaux (bai/alezan/noir), et forcément...

    Bref, rien à voir, mais tes photos d'Uzesse m'ont rappelé ça.

    Sinon je suis ravie de faire virtuellement sa connaissance ! C'est fou, le nombre de chevaux traumatisés par la compétition... C'est un monde que je ne connais pas vraiment, mais il doit y avoir une sacré pression.

    2
    Mercredi 26 Juin à 20:49

    Ahah ! Hé bien, ça fait plaisir. Moi aussi je pensais à toi ces derniers jours. Toi qui passe le bac. Du coup, j'attendais le bon moment pour te demander comment ça se passe. Du coup, comment ça se passe ? 

    Je te dis pas... C'est pour ça que je ne supporte plus vraiment ce monde de compétition. Souvent on me dit "ca t'interesse pas le CSO ? Le dressage ? Le CCE ?" "Nonnn ce que j'aime c'est être avec des dadas par plaisir et passion. Pas par compétition" 

    En plus, le monde du cheval, c'est un monde pourri de jalousie intense. C'est invivable. Mais alors je te dis pas dans le monde de la compétition.... 

    3
    Mercredi 26 Juin à 21:10

    Ben... ça y est, c'est fini (comme tu as dû le constater vu mes horaires de présence) !!!! C'est mitigé selon les matières, mais je ne me fais pas trop de soucis pour l'obtention du diplôme pur et dur. Et toi ? Le français ? Poésie, c'est ça ?

    Tsss... ça me rappelle le temps ou je faisais de l'équitation en club. J'adorais être avec les chevaux, sur les chevaux, etc... Mais l'ambiance globale, même dans le second centre déjà plus sympa, ça restait... bref, tu l'as très bien décris. Alors que je n'ai jamais été en niveau de compétition, hein ! Rien qu'entre filles du cour !

    En tout cas, avec Uzesse (comme avec Ana avant) tu dois être à mille lieux de tout ça...

    4
    Vendredi 28 Juin à 00:09

    Je croise les doigts avec toi alors ! C'est quand ta remise des diplômes ? 

    Oui, poésie ;) j'ai sauvé les meubles comme tu dis (pour tes oraux de langue, tu m'avais dis ça ahah) je devrais avoir la moyenne tout pile si le correcteur est sympas. Mais en même temps, j'aurais guère put faire mieux. 

     

    Un peu oui ^^ même si je dois continuellement faire attention a ce que je dis pour ne pas faire parler de moi en mode "ah mais tu as vu, Fidaè ne paye pas de pension pour Uzesse". Et patati et patata. 

    5
    Vendredi 28 Juin à 09:01

    Le 5 juillet ! Verdict !

    Voui, c'est une expression que j'ai beaucoup utilisé cette année... -_-

    Mais toi, en français, je m'attendais à t'entendre dire que tu as assuré ! Techniquement, si le sujet est difficile, les examinateurs seront plus cool... Tu as pris quel sujet (dissert/commentaire/invention) ?

    Parce que tu en parles comme si c'était ta jument, hein ? ^^

    6
    Vendredi 28 Juin à 09:10

    Je penserais a te demander. 

    Ohla non ! Le français ? Je suis pas allée en S pour rien hein ... J'ai pris la dissertation. Mais vraiment par chance. J'aime bien les dissert' mais le truc c'est que la prof nous a apprit seulement a faire thèse/ antithèse. Donc toutes les autres formes de dissert', je sais pas faire. Heureusement, c'était de la thèse/ antithèse au Bac ! Sinon, le commentaire portait sur un des textes les plus incompréhensible de tous le corpus. Donc c'était mort pour moi. En plus, j'ai jamais trop assuré en commentaire. Et pour le sujet d'invention, j'ai même pas comprit la consigne si ce n'est qu'il fallait écrire une poème. Donc bon voilà il me restait plus que la dissert'. 

    Oh non surtout pas ! Quand on me demande je dis que c'est un arrangement entre ma mère et Corentin. Et je croise les doigts pour qu'il n'y ai pas plus de question. 

    7
    Vendredi 28 Juin à 09:40

    Tout ce que je connais assurément de toi, c'est ta qualité rédactionnelle... Du coup, je pensais.

    La dissertation... L'année dernière en français, j'aurais tout choisi mais pas ça... Après tout, on était tombé en argumentation, et sur un thème idéal. On a eu plus de chance que vous il faut croire. Et vous avez eut vos notes de TPE ?

    Pourquoi, c'est une situation si irrégulière que ça ?

    8
    Vendredi 28 Juin à 12:17

    Merci ça fait plaisir ^.°  pourtant je me trouve encore plein d'erreurs de syntaxes ou de répétition. J'ai l'impression de tourner autour du même vocabulaire et ça m'énerve. 

    J'arriverai pas a te dire si l'idéal est mieux que la poesie. Je ne suis pas mécontente d'être tombée dessus, moi. Car c'est ce qu'on en fait en dernière séquence, donc la lecon de la prof était encore toute fraîche. 

    Non, pas que je sache. Je crois qu'on saura avec les notes de bac une fois fini. 

    ** 

    Un peu oui. Je ne paye aucune pension pour m'occuper d'elle. Corentin me laisse le faire gratuitement. Alors forcément, ça suscite passuscité pas mal de jalousie. Rien que pour ça. Et en plus, il n'est pas son proprio et il ne m'a pas laisser rentrer en contact avec sa proprio en me disant que ça servait a rien car elle venait trop rarement. 

    9
    Vendredi 28 Juin à 16:19

    Parce qu'il vous reste des épreuves cette année ? arf

    Mais d'un autre côté, tu travailles sa jument et tu permets un certains progrès. (après, je comprends que ça puisse susciter de la jalousie...)

    10
    Vendredi 28 Juin à 16:36

    Non non. Mais pour l'année prochaine ? Tu l'as eu quand ta note toi ? 

    Je crains qu'elle ne l'entende pas de cette oreille... 

    11
    Vendredi 28 Juin à 16:41

    Tu devrais les avoir dans le courant du mois, je pense... En tout cas, forcément avant l'année prochaine. Elles comptent sur Parcoursup, et je ne pense pas que ça change d'un an sur l'autre (enfin : pas encore. Tu n'es pas dans le courant du nouveau bac.)

    Tu penses ? Si elle vient rarement la voir, c'est qu'elle ne doit pas avoir beaucoup de temps à donner à cette jument. En quoi ton intervention serait néfaste ?

    12
    Vendredi 28 Juin à 17:13

    Et tu sais où je l'aurais ? du coup :) 

    Je ne sais pas… Si la rencontre se fait, elle va surement me demander pourquoi je ne lui ai pas donné personnellement. 

    - Heu… non pas que je n'ai pas voulu mais… (corentin m'a autorisé en me disant que ça ne servait à rien, en gros) 

    Sauf que je ne veux pas qu'ils finissent par se disputer ! Imagine, prise de coup de tête après la dispute en mode "ouais je suis sa proprio j'ai droit de savoir qui la monte et qui s'occupe d'elle ! Et surtout de donner mon accord" ce à quoi il pourrait répondre "Ca fait 7 ans et tu viens 2 fois par an maximum ! Tu laisse ton cheval être utilisé par toutes les cavalières expérimentées que je forme, c'est bien que tu n'en a pas grand chose à faire de son pauvre dos. Et elle la monte tous les samedis, alors un peu plus ou un peu moins…", elle se barre, avec le cheval ! 

    Enfin… 

    et après ? 

    - Tu as quel galop ? (histoire de voir un peu si je suis digne de son cheval) 

    - Heu… galop 4 mais ça fait 10 ans que je monte hein.. Juste je les passe pas… 

    - Hum… 

    *gênance* 

    voilà… 

    13
    Vendredi 28 Juin à 18:43

    Moi je n'étais pas là le jour des résultats (tu sais, mon bénévolat avec les oiseaux juillet dernier...), mais apparemment c'était sur internet avec un identifiant qu'on est sensé t'avoir donné au lycée... il ne vous en ont pas parlé ?

    Je comprend l'idée. On ne pourrait pas vraiment lui en vouloir. Mais ton moniteur, il ne peut vraiment pas la contacter, même indirectement ?  Si elle a son cheval en pension, il doit bien avoir son mail, son numéro, je ne sais pas... ?

    14
    Dimanche 30 Juin à 14:22

    On s'en fiches des verus ! C'est la beauté intérieur qui compte !

    15
    Dimanche 30 Juin à 16:50

    Si mais je pensais pas que ca impliquait les TPE :/ ;) 

    Si il pourrait. Je ne sais pas vraiment pourquoi il n'a pas tenu a le faire. Pourtant je lui i redemandé trois fois. 

     

    Anotcha : oui, on s'en moque meme si ca ne fait pas tres beau. Mais le truc c'est que ca lui fait mal 

    16
    Dimanche 30 Juin à 18:53

    A ! C'est facheux ça...



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :